Voici comment faire fleurir une orchidée même en hiver

Plante d’origine tropicale, l’orchidée apporte une vraie touche d’élégance et de fraîcheur à la maison. Cette plante d’intérieur, dont les fleurs colorées ressemblent aux papillons, nécessite un processus de floraison assez particulier. Chez le fleuriste ou même au supermarché, il paraît que c’est toujours la saison des orchidées.

En réalité, cette plante ne fleurit pas toute l’année : sa variété la plus répandue, que l’on peut trouver facilement à la vente, est presque toujours le « phalaenopsis » ou « l’Orchidée papillon ». Or, ces espèces ne fleurissent qu’au printemps et en été, certainement pas en hiver.

Justement, durant la saison hivernale, lorsque nous trouvons une orchidée en fleurs, cela signifie qu’elle a été fleurie artificiellement, en altérant son cycle végétatif.

orchidee fenetre

Orchidée – Source : spm

Mais peut-on continuer à faire fleurir cette plante tout l’hiver ?

La réponse est oui, même s’il serait préférable de laisser l’orchidée se flétrir. Car, il est important de respecter sa période de repos naturelle, après sa floraison, jusqu’à ce que les températures remontent.

Que faire pour garder l’orchidée fleurie ?

Voici comment conserver la floraison d’une orchidée même en hiver, en prenant bien soin d’elle de manière particulière jusqu’à ce que le printemps vienne nous donner un coup de main avec un climat plus adapté pour sa croissance !

Gardez-la au chaud

Il faut savoir que l’orchidée aime l’été et les températures chaudes. Elle aura donc toujours besoin d’un cadre lumineux.

Tout d’abord, vous devez absolument maintenir votre plante à une température assez élevée, jamais inférieure à 21-22 ° C.

Ainsi, dans un environnement chaud, l’orchidée continue de conserver ses fleurs sans se faner prématurément en raison du climat hivernal.

Faites également attention à la lumière du soleil qui doit toujours être présente, sans pour autant toucher directement la plante. Il faut donc essayer de trouver un bon équilibre : trop de soleil risque de lui être fatal, alors que peu de lumière peut l’empêcher de fleurir.

La meilleure chose à faire est de garder l’orchidée sur un rebord de fenêtre avec un verre opaque ou un rideau filtrant.

Fertilisez-la

En règle générale, une orchidée ne doit jamais être fertilisée pendant les mois d’hiver. Cependant, pour une floraison artificielle en cette période froide, la plante doit être fertilisée en usant du même processus appliqué lors du climat chaud.

Vous pouvez donc la fertiliser à l’aide d’un engrais spécifique à base d’azote, de phosphore et de potassium. Ce sera l’engrais qui lui permettra de continuer à fleurir plus longtemps.

Il faut savoir que l’orchidée peut se faner après quelques semaines. Pas de panique, votre plante peut refleurir après la première floraison. Ce qu’il faut, c’est couper court les tiges sur lesquelles les fleurs sont fanées. Puis, la mettre au frais pendant une quinzaine de jours et diminuer la fréquence de l’arrosage. Passé ce temps, on peut la remettre à sa place et progressivement une nouvelle tige prendra vie.

orchidee

Orchidée – Source : spm

Arrosez-la fréquemment

Vos orchidées ont besoin d’être arrosés régulièrement, mais sans excès non plus pour éviter de pourrir les racines.

La meilleure façon de l’arroser ? Sûrement celle de l’immersion qui consiste à mettre la plante dans un évier ou une bassine pleine d’eau pendant 20/30 minutes afin qu’elle n’absorbe que l’eau dont elle a vraiment besoin. Cependant, pensez à bien égoutter après l’arrosage pour que l’eau ne stagne pas au fond du pot. Régulièrement, vous pourrez vaporiser un peu d’eau sur les feuilles et les racines.

Le moment idéal pour l’arrosage des orchidées est lorsque vous remarquez que le sol n’est plus humide et qu’il commence à devenir sec et dur.

Vaporiser régulièrement de l’eau sur les feuilles et les racines, cela peut suffire comme arrosage.

orchidee salle de bain

Orchidée dans la salle de bain – Source : spm

Gardez l’humidité élevée

Un conseil d’entretien qui s’applique à l’orchidée à tout moment de l’année est de la conserver dans un endroit où l’humidité ambiante est suffisamment élevée (entre 60 et 80%).

En effet, avec ses origines tropicales, cette plante est habituée à pousser dans un environnement où le taux d’humidité reste constamment élevé.

On vous conseille donc vivement de l’installer dans la salle de bain : c’est la pièce où l’humidité est généralement bien plus élevée que les autres espaces de la maison.

Apprenez que lorsque l’humidité est faible, l’orchidée peut alors avoir des problèmes importants avec ses feuilles ou ses racines.

Conséquences et conseils

Comme nous l’avons déjà mentionné, lorsqu’on fait fleurir une orchidée en hiver, son cycle végétatif est donc altéré car nous avons précipité son réveil.

Pour cette raison, il est toujours préférable de laisser l’orchidée suivre son cycle naturel imposé par le changement normal des saisons, sans forcer sa floraison.