Pourquoi certaines personnes sont toujours mordues par les moustiques alors que d’autres ne le sont pas

En été, quand vous passez une longue journée sous le soleil, vous n’avez plus qu’une seule et unique envie : Prendre une bonne douche rafraichissante, et aller vous jeter dans les bras de Morphée. Hélas ! Morphée ne pourra rien faire pour vous si ces petites créatures démoniaques appelées moustiques, décident de s’inviter dans votre chambre ! Mais pourquoi toujours moi ? Me diriez-vous.

 

Voici les 7 raisons pour lesquelles certaines personnes se font mordre plus que d’autres. 

Votre sang fait partie du groupe sanguin « O » : Une étude menée par une équipe de chercheurs de l’institut de technologie de lutte antiparasitaire de Chiba au Japon, a révélé que les personnes qui possèdent un sang du groupe « O » sont plus susceptibles d’être mordues par les moustiques que les autres.

Vous avez une silhouette forte : Selon les scientifiques, les personnes qui sont en surpoids, ou qui ont un corps plus fort et potelé que la moyenne, ont un risque plus élevé d’être mordu par un moustique.

Vous êtes enceinte : Une étude réalisée en Gambie a révélé que les moustiques sont plus attirés par les femmes enceintes.

Vous venez de terminer une activité sportive : Selon les spécialistes, les moustiques attaquent souvent les personnes qui viennent de terminer une activité sportive.

Vous venez de consommer de l’alcool : Tout comme la pratique du sport, la consommation d’alcool contribue considérablement à augmenter la température de votre corps.

Vous portez des vêtements rouges ou foncés : Les moustiques n’utilisent pas que leur odorat pour choisir victimes. Selon Jonathan Day, les moustiques n’arrivent pas à voler aisément dans l’air, elles essaient donc de rester près du sol, et elles comparent les silhouettes de leurs victimes avec l’horizon. C’est pour cela que les personnes qui portent des vêtements foncés sont plus faciles à détecter.

Votre corps produit des substances qui attirent les moustiques : Selon les spécialistes, les personnes qui secrètent une quantité importante d’acide urique, acide lactique ou cholestérol sont plus susceptibles d’attirer les moustiques.