Comment préparer un baume antibiotique à l’ail ?

L’ail n’est pas seulement un complément savoureux aux repas, il possède de nombreuses propriétés médicales bénéfiques. Ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires en font un élément important de la médecine traditionnelle, et il est particulièrement efficace contre les bactéries et les champignons.

On dit que l’ail possède des qualités antimicrobiennes, antifongiques et antivirales, ce qui en fait un choix idéal pour purifier le sang. Il contient de l’allicine, un composant que l’on trouve dans de nombreux produits pharmaceutiques, ainsi qu’un acide généré par une matière organique décomposable qui a ses propres avantages pour la santé. L’agent principal de l’ail qui élimine un grand nombre de bactéries est connu sous le nom de disulfure d’allyle. Son efficacité contre le staphylocoque doré, une bactérie particulièrement dangereuse, a été constatée, et il est également très efficace contre l’helicobacter pylori.

Voici, une recette qui permet de faire un baume antibiotique naturel à base d’ail :

1- Pour cette préparation, on a besoin d’huile de coco, d’huile d’olive et d’ail frais. Utilisez une cuillère à soupe pour chaque ingrédient.

2- Mélangez les deux huiles ensemble et faites-les chauffer à basse température. Une fois qu’elles sont chaudes, émincer l’ail et l’incorporer aux huiles. Ensuite, retirez le tout du feu.

3- Broyez la préparation dans un moulin à café ou un mortier, puis filtrez le liquide et versez-le dans un bocal.

4- Il est recommandé de conserver la préparation au réfrigérateur et de l’utiliser dans les deux semaines suivant son achat.

5- Au départ, le baume a une teinte blanche. Avec le temps, cependant, elle se modifie et prend une consistance crémeuse. En le conservant au réfrigérateur, il reste plus solide et plus facile à appliquer.

Cette pommade est utile pour guérir certains problèmes de peau tels que : les boutons, les champignons, l’herpès génital et oral. Par exemple, si vous avez un champignon au pied, vous devez appliquer la pommade et porter des chaussettes pour qu’elle soit absorbée. Vous devez jeter les chaussettes à la fin du traitement, car l’odeur d’ail est très forte. Si vous n’avez pas de baume, vous pouvez faire bouillir quelques gousses d’ail et attendre qu’elles soient à température ambiante.

Ensuite, déplacez le liquide dans un bassin où vous pourrez immerger vos pieds. Prenez plaisir à tremper vos pieds dans l’eau, sans vous soucier des éventuelles odeurs puisque, une fois absorbée, l’odeur se dissipe.