Comment faire pousser de l’ail pour en avoir à l’infini à la maison ?

Gorgé de nutriments, l’ail est un incontournable de la cuisine méditerranéenne et possède de nombreuses vertus médicinales. Il est possible de le cultiver à la maison pour en faire pousser à l’infini. Ce guide pour débutants en jardinage vous permettra d’en profiter toute l’année.

Vous pouvez cultiver en pot ou dans un potager ces gousses qui relèvent le goût des plats. Avec ce tutoriel, vous pourrez profiter des qualités gustatives de cette plante vivace qui sera à portée de main. Ce guide vous donnera le goût de jardiner !

Quel ail cultiver chez soi ?

Si cette plante bisannuelle aux 3 bienfaits est commercialisée dans les grandes surfaces, les gousses ne peuvent pas être semées en pleine terre. Et pour cause, dans ces commerces, l’ail peut être traité avec des pesticides mais aussi des antigerminatifs qui peuvent empêcher sa pousse. C’est pour cette raison que pour en avoir à profusion chez soi, il est conseillé de s’en procurer en jardinerie. L’avantage de les planter ? Ces gousses sont faciles à cultiver car elles résistent bien aux températures peu clémentes. Les plantes vivaces qui ne se récoltent qu’en début d’été sont moins vulnérables aux attaques d’insectes et aux maladies que subissent les autres végétaux.

plantation ail

Plantation d’ail – Source : spm

Comment faire pousser de l’ail à la maison ?

Pour avoir ces plants chez soi, rien de plus facile ! Il vous faudra simplement une tête d’ail, du terreau et un pot.

La première étape consiste à remplir le pot du mélange de terre et d’engrais. Ensuite, il faudra séparer les gousses d’ail en faisant attention à ne pas abîmer la base de ces dernières.

Avant de les semer, veillez à ce que la pointe des gousses soit orientée vers le haut et que celles-ci atteignent 2,5 centimètres de profondeur avant de les recouvrir de 2,5 centimètres de terreau.

Exposez le récipient en plein soleil et arrosez le pot lorsque le sol devient sec. Lors de la germination, il faudra s’assurer de couper les tiges lorsqu’elles dépassent 10 centimètres afin que la saveur reste dans les bulbes. Veillez à ce que 3 centimètres des parties allongées de la plante vivace restent pour assurer la pousse.

Lorsque ces dernières ne poussent plus et que le feuillage est sec, sortez les gousses du terreau et répétez la même opération. Il est recommandé de laisser un espace de 15 centimètres entre chaque grosse gousse. Au bout d’une semaine à 10 jours, vous verrez des résultats conséquents sur la pousse de cette plante vivace.

plantes vivaces

Plantes vivaces – Source : spm

Quand planter une tête d’ail ?

Il existe plusieurs variétés d’ail et il est important de connaître leurs conditions de pousse pour pouvoir en profiter. Il est recommandé de semer les bulbes d’ail blanc à partir du mois d’octobre jusqu’à décembre car la pousse est plus longue. Si la plante bisannuelle est rose, elle devra être cultivée au début du printemps mais aussi en janvier, en février ou en mars. Si la tête de ce végétal est violette ou rouge, la plantation est préconisée en automne car il est plus vulnérable à la chaleur.

culture ail pot

Culture de l’ail dans un pot – Source : spm

Quelles sont les conditions de pousse de l’ail ?

Si cette plante bisannuelle est facile à entretenir, elle a besoin d’un terreau adapté. Celui-ci devra être aéré et non sableux pour favoriser une bonne plantation. Il est donc recommandé de mettre de la terre végétale sèche, des billes d’argiles et du compost pour une bonne pousse des bulbes d’ail.

rempoter ail

Rempoter de l’ail – Source : spm

Comment entretenir l’ail en pot ?

Cette plante bisannuelle facile d’entretien est facile à cultiver. Elle est donc idéale pour ceux qui débutent en jardinage, une activité dont le pouvoir thérapeutique est prouvé par la science. Pour que le bulbe s’épanouisse pleinement dans le pot, il doit bénéficier d’une grande luminosité. L’arrosage ne sera nécessaire que lorsque le climat est sec ou au début de la plantation.

A quel moment récolter l’ail ?

Après que le bulbe ait bien poussé, le temps est venu d’en recueillir les fruits. Si vous souhaitez en profiter en été, il est recommandé de commencer la plantation en automne. Pour récolter les gousses pendant la saison automnale, il est recommandé de les cultiver au printemps. Quelques semaines avant que vous ne récoltiez ces plantes qui rehaussent la saveur des plats, il faudra déchausser le bulbe et retirer quelque peu la terre qui l’entoure.

Comment récolter cette plante ?

Pour enfin pouvoir cuisiner l’ail et en faire des recettes savoureuses, munissez-vous d’une fourche à bêcher pour arracher les bulbes. La seconde étape consiste à laver les têtes de cette plante pour éliminer les résidus de terre et éviter leur décomposition. Il n’y a plus qu’à les faire sécher avec leurs feuilles sur un morceau de bois pour en profiter !