Apprenez la méthode japonaise qui laisse votre maison sans poussière dans tous les coins

La sobriété et la simplicité sont les mots d’ordre du style de vie japonais. Et cela s’applique surtout dans l’entretien de la maison qui est toujours épurée et propre. Cette méthode du pays du Soleil Levant vous débarrassera de la poussière dans tous les recoins possibles.

Les espaces propres et bien rangés font partie du mode de vie japonais. Cet état d’esprit est déjà inculqué chez les plus petits dans les écoles où ces derniers ont l’habitude de nettoyer leurs espaces de vie. Dans ce pays, le grand ménage de fin d’année est appelé le « Oousouji ».

Une journée à consacrer au Oosouji

Pour les habitants du pays du Soleil Levant, il est de mauvaise augure de garder des objets qui ne nous servent plus. Symboliquement, cela signifie garder des problèmes non résolus chez soi. Ce grand ménage annuel, les Japonais l’appellent oosouji, qui consiste non seulement à nettoyer chez soi mais aussi à régler les dettes, les factures et les autres tracas sur lesquels on a tendance à procrastiner. Pour effectuer ce rituel tout droit venu d’Asie, il faut réserver un jour où l’on ne travaille pas. Il faudra également penser à tout le matériel à réserver pour nettoyer et ranger en profondeur.

Un moment de recueillement

Afin de procéder au Oosouji, vous devez d’abord commencer par pousser les meubles à l’intérieur de votre maison. Il faudra ensuite enlever les tapis, vider les armoires mais également les tiroirs. Une chose est sûre après l’équivalent du ménage de printemps version japonaise, vous y verrez tout de suite plus clair. Une autre caractéristique de ce grand rangement est qu’aucune distraction n’est autorisée. Ainsi, il faudra éteindre le téléphone et retirer tout ce qui est susceptible de nous interrompre dans ce labeur qui nous épargnera un entretien non méthodique de la maison. Cette organisation n’est pas seulement un nettoyage en profondeur, c’est également une purification mentale et émotionnelle. Il faudra mettre entièrement son esprit à la tâche pour bénéficier des vertus d’un nouvel aménagement de l’espace.

Comment réaliser le Oosouji ?

Pour mener à bien ce rangement en profondeur du Japon, il est recommandé d’être en pleine conscience de chaque geste que nous faisons en privilégiant la lenteur. Vous pouvez vous aider d’une musique douce qui vous aidera à vous sentir apaisé et à mettre toute votre énergie à l’ouvrage. Un geste indispensable pour faire de ce moment un instant agréable propice à l’entrée de nouvelles bonnes ondes. Dans ce rituel, les plafonds et les murs seront aussi nettoyés car ils peuvent stocker de la poussière. Lors de l’Oosouji, le passage de l’aspirateur et le nettoyage du sol sont les dernières actions de ces heures où vous donnez une nouvelle vie à votre maison.

Comment commencer cette méthode de nettoyage asiatique ?

Lors de cette technique venue du pays du Soleil Levant, pas de place à la distraction ou au fait de se disperser. Vous devez mener chaque tâche jusqu’à son aboutissement. Et pour cause, laisser les choses entamées sans les finir est une mauvaise approche du ménage. Aussi est-il important de s’adonner pleinement à ce que nous sommes en train de faire, c’est l’équivalent d’une méditation où nous nous immergeons pleinement dans l’action que l’on commence. A ce moment, oubliez les rendez-vous que vous devez honorer, le passé, ou encore les choses que vous avez à faire. C’est en vous concentrant sur ce que vous faites que ce nettoyage japonais est libérateur d’un point de vue énergétique. Cette méthode consiste à se concentrer d’abord sur les pièces qui ont accumulé le plus de saleté. Généralement, c’est la cuisine, la salle de bain et des endroits qui emmagasinent la graisse et demandent plus de temps tels que les plaques de cuisson et le réfrigérateur. Après l’accomplissement de ces tâches délicates, vous pouvez pousser les meubles et retirer la poussière avec un balai. Ensuite, vous pouvez plier vos vêtements et passer l’aspirateur et la serpillère.