8 aliments qu’il ne faut jamais laver avant de les cuisiner ou manger

Advertisements

Pour combattre les agents pathogènes et s’éviter une intoxication alimentaire, on adopte tous des gestes d’hygiène assez similaires dans nos cuisines. Entre les bons choix d’emballages pour conserver les aliments, l’envie de préserver la chaîne du froid et d’éviter de recongeler certains produits surgelés, le lavage des fruits et légumes et le respect de la date limite de consommation (pour les denrées alimentaires pour lesquelles c’est pertinent), tout est fait pour éviter se de contaminer. Toutefois, tous les aliments ne doivent pas forcément être lavés et certains ne devraient même jamais l’être ! Ce faisant, on peut en effet favoriser inutilement la prolifération des microbes. Voici les aliments à ne jamais laver pour éviter une contamination ou tout simplement pour ne pas ruiner leur qualité nutritionnelle.

Le poulet, l’un des aliments à ne jamais laver par excellence

Crédits : Flickr/JaBB

On a tous bien appris la leçon : sur la viande crue et plus particulièrement le poulet, on retrouve des bactéries parfois très dangereuses. C’est le cas pour la salmonelle, bien connue pour occasionner de sévères intoxications alimentaires. Toutefois, rincer les volailles à l’eau est loin de résoudre le problème. En effet, seule une bonne cuisson permet de détruire les bactéries pathogènes et de stériliser efficacement la volaille. Rincer des aliments crus ne fait donc que disséminer des microbes partout dans l’évier, sur la vaisselle, le plan de travail, les ustensiles ou les torchons par le biais des éclaboussures. Et ces micro-organismes se retrouvent ensuite très facilement sur nos mains. Les conséquences peuvent alors être graves en cas de système immunitaire fragile comme chez les femmes enceintes, les enfants ou les personnes âgées.

Important : Pensez aussi à vous laver les mains et à bien nettoyer les couteaux et la planche à découper en contact avec la viande. Pour ce faire, pas besoin non plus de les désinfecter à l’eau de javel qui ne doit jamais être en contact avec les aliments ou accessoires de cuisine.

La viande crue en général

Crédits : iStock

Même principe qu’avec le poulet : certaines personnes rincent la viande pour éliminer les germes, ce qui a au final l’effet inverse. Laver ce produit frais à l’eau va favoriser la prolifération microbienne. À la rigueur, vous pouvez utiliser du papier absorbant pur enlever le jus de viande crue dans l’emballage, mais c’est tout. Du reste, les précautions seront les mêmes qu’avec la volaille (bonne cuisson et bien se laver les mains). Rappelons aussi au passage que pour décongeler la viande, il ne faut pas la rincer non plus à l’eau froide ou chaude ni la mettre à température ambiante. Pour des raisons de sécurité alimentaire, ces aliments congelés sont à laisser au frigo pendant plusieurs heures. Soyez juste prévoyant pour une décongélation efficace !

Les œufs, d’autres aliments à ne jamais laver

Crédits : iStock

Ces aliments frais présentent parfois des résidus peu ragoutants ! Aussi, certains pensent que nettoyer les yeux participe à l’hygiène alimentaire. Toutefois, la coquille est très poreuse et est recouverte d’un film protecteur qui protège l’œuf de l’intrusion de toute bactérie. En rinçant les œufs, on rend donc le terrain favorable à la multiplication de microbes. À la rigueur, vous pouvez passer un coup de brosse douce dessus pour préserver ces produits alimentaires fragiles. Sans eau, ils n’en seront que mieux conservés pour vos futures préparations !

Les pâtes

Crédits : Pixabay/Olichel

Voilà une information plus culinaire que salutaire ! Étrangement, certaines ont pris l’habitude comme pour le riz de rincer les pâtes. Or, il ne faut jamais laver ces aliments, car cela retire l’amidon qui permet à la sauce d’y adhérer. Elles ont aussi moins de saveur après le rinçage. Il y a toutefois une exception. On peut les laver avant de les ajouter à une salade froide ou pour les faire sauter à la poêle (par exemple dans le cas des nouilles asiatiques). Ce n’est cependant pas une obligation !

Advertisements

L’avocat

Crédits : Pixabay

Laver des aliments tels que les fruits et légumes permet de retirer une partie des résidus chimiques sur la pelure. Grâce à sa peau très épaisse et coriace, l’avocat n’est toutefois pas très sujet aux pesticides au niveau de sa chair. Il est donc inutile de le nettoyer ! En plus, si l’eau a le moindre point d’entrée, elle risque de le faire noircir plus vite.

De manière générale, cela concerne tous les fruits et légumes à peau épaisse

Crédits : PhotoMIX-Company

Orange, kiwi, banane, mangue, melon… La peau épaisse agit comme une barrière que les microbes et pesticides ont peine à traverser. Un rinçage à l’eau n’est pas obligatoire ou, le cas échéant, peut rester sommaire. Quant à l’oignon couvert de terre, il est épluché et le rinçage n’est donc pas nécessaire.

Les champignons

Crédits : iStock

Si les champignons apparaissent dans cette liste d’aliments à ne jamais laver, c’est avant tout, car ils craignent l’eau et absorbent vite l’humidité. Ils peuvent donc vite perdre leur goût et prendre une texture spongieuse si on les expose à trop d’eau. Le bon geste ? Rincez-les sommairement puis absorber l’eau avec un bon torchon ou du papier absorbant juste avant de les préparer. Sinon,  vous pouvez également les brosser avec une brosse à légume végétale.

Certains aliments ne doivent pas être lavés longtemps à l’avance

Vous ne rangez jamais les aliments avant d’avoir pris soin de les laver ? Attention ! Certains aliments ne doivent être lavés que très peu de temps avant d’être consommés. Par exemple, le film blanchâtre sur les raisins et prunes les protège des germes. Évitez donc de retirer cette couche protectrice qui aide à la conservation des aliments. Quant aux fraises, le jet d’eau pourrait les fragiliser et accélérer le processus de maturation. Si vous tenez à laver les petits fruits comme les fraises et fruits rouges, baignez-les dans un saladier d’eau additionnée de vinaigre blanc alimentaire. Ce lavage va les empêcher de pourrir sans les abîmer !

Et voilà ! Vous connaissez maintenant toutes les bonnes pratiques d’hygiène pour éviter la contamination bactérienne en cuisine.